Michael Jackson Master Of Dance


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Album: Dangerous (Infos, critiques...)

Aller en bas 
AuteurMessage
Unbreakable
Fondateur et Admin
Fondateur et Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2677
Age : 29
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Album: Dangerous (Infos, critiques...)   Dim 29 Mai 2005 - 15:37

Année : 1991
Label : Epic / Sony
Sortie : 21 novembre 1991
Production : Teddy Riley / Michael Jackson
Classements : Billboard 200 No. 1 / R&B/Hip-Hop Albums No. 1




Tracklist :
1. Jam (5:39)
2. Why You Wanna Trip On Me (5:24)
3. In The Closet (6:32)
4. She Drives Me Wild (3:41)
5. Remember The Time (4:00)
6. Can't Let Her Get Away (5:01)
7. Heal The World (6:24)
8. Black Or White (4:16)
9. Who Is It (6:35)
10. Give In To Me (5:29)
11. Will You Be There (7:40)
12. Keep The Faith (5:58)
13. Gone Too Soon (3:22)
14. Dangerous (6:59)

Citation :
Michael revient sur le devant de la scène avec l’abum “Dangerous” au début des années 90s, il ne manquera pas de remercier chaleureusement Quincy Jones et passe en partie les commandes de ce nouvel opus à Teddy Riley à la surprise générale, ce dernier est peu connu à l’époque et laisse perplexe l’ensemble de la presse musicale mondiale.
Teddy apporte un son New Jack à six titres de l’album qui s’avère très réussi.
Le titre «Black or White» fait énormément parlé de lui avec une vidéo à l’appui très controversée qui servira d’élément déclencheur à la promo de l’album.
«Remember The Time» , «In The Closet» et «Jam» étonnent par l’énergie qu’ils dégagent avec en renfort des videos qui pourront s’enorgueillir de recevoir une pléiade de stars.
«Heal The World» et «Gone Too Soon» annonce le combat sans faille de Michael contre l’enfance malheureuse, une mission bien partie si seulement certaines accusations n’étaient pas venues ternir le tableau pendant la tournée «Dangeorus Tour» , cela dit une tournée triomphante au spectacle inventif bourré d’effets somptueux.
«Keep The Faith» et «Will You Be There» nous emportent dans un rêve mélancolique chargé de fortes émotions.
«Who is It» se réserve le droit quant à lui de nous conter les aléas tortueux de l’amour.
Un album emprunt de nouveauté, à écouter de toute urgence.

Singles exploités :
Black or White / Instrumental (novembre 1991)
Remember The Time / ComeTogether (janvier 1992)
In The Closet / Mission radio edit (avril 1992)
Who is it / Rock With You – Masters At Work Remix (1992)
Jam / Beat It – Moby Sub Mix (juillet 1992)
Heal The World / She Drives Me Wild (1992)
Gone Too soon / Instrumental (1993)
Give In To Me / Dirty Diana (1993)
Will You Be there / Girlfriend (Mai 1993)

Merci à MJSDisco!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjmod.com
MJisthebest
INVINCIBLE 4ever
INVINCIBLE 4ever
avatar

Nombre de messages : 365
Date d'inscription : 22/03/2005

MessageSujet: Re: Album: Dangerous (Infos, critiques...)   Lun 30 Mai 2005 - 22:20

Quatre ans après «BAD», Jackson sort un nouvel album: «DANGEROUS». Il se voit par ailleurs lors de cette période proclamé Roi de la Pop.

C'est également l'occasion à l'artiste de renouveller son style musical. Il fait alors appel aux services de Teddy Riley, jeune producteur au talent révolutionnaire, pour mettre en boîte des titres d'un son nouveau. Le bonhomme est l'inventeur d'un courant musical intitulé New Jack et apparu vers la fin des années 80, qui se caractérise par une approche plus industrielle, plus urbaine du Funk.

Cela donne naissance à une petite enfilade de chefs-d'oeuvre, dotés d'une innovation, d'une énergie et d'un sens du rythme jamais abordés auparavant. Techniquement et musicalement, «DANGEROUS» s'avère donc être l'opus le plus avant-gardiste de son auteur.

La seconde moitié de l'album évoque une ambiance autre, jouant davantage sur l'émotion et le mystique. Outre trois ballades totalement sublimes ("Will you be there", "Gone too soon" et "Heal the world"), Michael signe de lui-même un duo de perles rares, à savoir "Who is it ?", incernable et somptueux voyage mélodique donnant lieu à une ligne de basse remarquable, quasi Hip/Hop, ainsi que le puissant "Give in to me", brûlot de Rock pétaradant, servi par un incontournable solo de guitare de Slash, membre du célèbre groupe Guns N'Roses.

Une fois n'est pas coutume chez Jackson, «DANGEROUS» fait un malheur: plus de 29 millions d'exemplaires vendus dans le monde, un indéniable triomphe.

Que dire de plus, si ce n'est que cette monstrueuse galette atteint la même virtuosité que «THRILLER» ? Un pur brut de décoffrage en clair, emprunt d'une musicalité époustouflante. Enorme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbreakable
Fondateur et Admin
Fondateur et Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2677
Age : 29
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Album: Dangerous (Infos, critiques...)   Lun 17 Oct 2005 - 2:16

Fin 1990, après avoir repoussé maintes fois la sortie d'un album greatest hits intitulé " Decade ", Michael Jackson annonce finalement à sa maison de disque qu'il abandonne le projet de compilation. Ayant enregistré de nombreux inédits pour accompagner le Best-of en question, il possède à présent suffisamment de matériel pour sortir un tout nouvel album. Sony Music est mis devant le fait accompli.

Le nouveau projet, baptisé DANGEROUS, sera composé de 14 chansons. Pour la première fois depuis ses débuts en solo, Michael n'a pas travaillé avec son ancien producteur Quincy Jones. Après avoir contacté plusieurs producteurs de rhythm and blues pour trouver un son nouveau, l'un d'entre eux, Teddy Riley, un jeune musicien noir américain du groupe BlackStreet, retient finalement son attention. Michael enregistrera de nombreux titres avec Teddy Riley, sept d'entre eux seront retenus pour l'album : Jam, Why you wanna trip on me, In The Closet, She drives me wild, Remember the time, Can't let her get away, et Dangerous, le titre éponyme de l'album. Pour le reste, le disque sera composé des propres productions de Michael Jackson.



Le 8 Novembre 1991, le premier extrait de Dangerous est mis en vente chez les disquaires du monde entier. Il s'intitule Black Or White et marque le coup d'envoi d'une campagne de promotion d'une ampleur colossal. La tension monte au sein des médias ; une véritable bataille s'engage entre les chaînes de télévision pour obtenir les premières images du retour de Michael Jackson. Le premier clip, réalisé par John Landis et illustrant la chanson Black Or White, est mis aux enchères. Au terme de négociations acharnées, les plus célèbres émissions de variétés de 27 pays à travers le globe obtiennent le droit de diffuser la vidéo. Ameutés par un battage tous azimuts, 500 millions de terriens verront Black Or White le jour de sa première diffusion ! Dans ce court métrage de 11 minutes, l'acteur Macauley Culkin et les Simpons apparaissent en Guest-Stars. Dansant avec des Indiens d'Amériques, des Cosaques ou Indigènes Africains, Michael Jackson demande aux gens de s'unir et d'abandonner leurs préjugés raciaux. Son message est universel : chaque individu, quelque soit sa couleur de peau, sa race, ou sa religion, mérite le respect.



Mais si la première partie du clip Black Or White est unanimement appréciée et saluée pour ses effets spéciaux, la seconde, plus ambitieuse, se heurte à la sensibilité des ligues de parents américains et anglais. En effet, Michael y exécute une chorégraphie époustouflante et ambiguë, mêlant folie, violence et sexualité. Mais cette création artistique et ces pas de danse remarquables ne sont pas compris par tous les publics, ce qui conduit Michael à enlever cette partie de son clip et à s'excuser publiquement dans un communiqué : " Je suis dérangé par l'idée que Black Or White puisse influencer qui que ce soit, enfant ou adulte, à adopter une attitude destructrice. J'ai toujours essayé de donner le bon exemple, et, par conséquent, j'ai fait ces changements afin d'éviter toute possibilité de nuire au comportement de quelque individu. Je regrette profondément toute douleur ou souffrance que la seconde partie de Black Or White ait pu infliger aux enfants, à leurs parents, ou à tout autre téléspectateur ". En France, à mille lieues du puritanisme anglo-saxon, le clip sera diffusé dans sa version intégrale. En dépit de cet incident, Black Or White sera le plus grand succès single de Michael Jackson, toutes époque confondues. Numéro 1 dans plu que 15 pays, il égalera les records de Billie Jean aux Etats-Unis en restant sept semaines à la première place Hot 100.



Le succès du premier extrait de Dangerous assure un lancement particulièrement favorable à l'album. Lorsque ce dernier est mis en vente le 21 Novembre 1991, Sony music laisse donc entrevoir pour la première fois la véritable ampleur de sa puissance commerciale. Chaque capitale du monde commence à vivre à l'heure Jacksonienne. De gigantesque s opérations promotionnelles sont lancées coup sur coup. A Paris, de nombreuses personnalités du show-biz et des médias sont conviées à une écoute exclusive dans un Concorde affrété spécialement pour l'occasion. L'événement est repris dans toute la presse. Quelques jours plus tard, l'immeuble de Sony France est recouvert d'une immense toile peinte représentant la pochette de l'album. En France comme ailleurs, Dangerous profite de cet engouement exceptionnel, et en l'espace d'un mois, l'album s'écoulera à 15 millions d'exemplaires, un nouveau record historique. Aucun disque dans l'Histoire de la musique ne s'était vendu aussi vite. Le retour de Michael Jackson est décidément bien venu. Cette reconnaissance du public et des médias envoie Dangerous vers des sommets. Le titre de " Roi de la Pop " que lui ont décerné ses fans à la fin de la période BAD ne sera pas contesté, bien au contraire…



Début Février 1992, le deuxième extrait de Dangerous, Remember the time, voit le jour. Une vidéo tournée par John Singleton accompagne le single. Le court métrage d'inspiration afro-américaine, met en vedette l'acteur Eddie Murphy, le joueur de basket Magic Johnson et le mannequin Iman. Servi par des effets spéciaux et une chorégraphie de nouveau exceptionnel, le morceau marche très bien et accompagne l'album sur sa lancée. Quelques jours après la diffusion de la vidéo, Michael Jackson donne une conférence de presse au cours de laquelle il annonce qu'il repart en tournée sous le parrainage de Pepsi Cola, afin de récolter des fonds pour la fondation humanitaire qu'il vient de créer : Heal The World. Au lendemain de cette conférence, Micheal quitte les Etats-Unis pour se rendre en Afrique où un long voyage l'attend. Ce périple, qu'il entreprend pour découvrir la terre de ses ancêtres, lui fera visiter la Côte d'Ivoire, le Gabon, la Tanzani, le Kenya et l'Egypte. Dans chaque ville où il passe, Michael se rend en priorité dans les hôpitaux et les orphelinats, distribuant cadeaux et argents aux plus nécessiteux. Il est partout accueilli par des milliers de gens enthousiastes.



La promotion de l'album se poursuit avec la sortie d'un troisième single en Avril : In The closet. La vidéo du titre, filmée par le célèbre photographe Herb Ritts, est résolument sensuelle. Face à un Michael Jackson, cheveux plaqué en arrière, habillé d'un vieux pantalon noir et d'un maillot blanc, le top model anglais Naomi Campbell danse lascivement. Dans le décor d'une ferme mexicaine, le couple se prend au jeu de la séduction et enflamme la pellicule au point que de nombreuses séquences, jugées trop suggestives, seront une nouvelles fois censurées par de nombreuses chaînes de télévision américaine. Mais le succès est là. Le clip plait au public et sa diffusion sur MTV fera sensation.



Le 27 Juin 1992, le Dangerous Tour commence enfin, avec comme première date : Munich en Allemagne. Face aux caméras du monde entier, le stade de la ville ouvrira ses portes à plus de 70 000 personnes. Depuis sa demeure de Neverland, Michael Jackson avait préparé ce show depuis de nombreux mois, y incluant des effets pyrotechniques de toute beauté, et de nombreux effets spéciaux signé par le célèbre magicien David Copperfield. Retransmis en direct par de nombreuses chaînes de télévision (Canal + pour la France), le spectacle fera sensation. Mélangeant des titres de tous ces albums, la tracklit du spectacle sera très variée, et se poursuivra ainsi tout le long de la tournée. Ce premier concert à Munich donnera le coup d'envoi d'une tournée européenne qui durera trois mois, visitera 15 pays, et présentera 37 concerts devant près de 2 millions de personnes. Michael montera notamment sur scène à l'hippodrome de Vincennes, pour son unique show parisien, devant une foule de 85 000 personnes ! Mais malgré le succès, les tabloids ne lâchent pas l'artiste et continuent d'alimenter leur vague à scandale. Suivant les magazines, Michael Jackson est soit acclamé, soit traité de monstre. Lors de cette tournée européenne, le tabloid anglais " Daily Mirror " publie une photo prise par Ken Lennox montrant Michael en gros plan sur scène, le visage déformé. Dès le mois de juillet 1992, Michael traîne la photographe en justice et obtient la suppression de la photo. Déçu par ces persécutions perpétuelles, mais pas abattu, Michael continue comme si de rien n'était la promotion de son album…



Le dernier concert de la tournée européenne, donné à Bucarest, et intégralement filmé, et retransmis à la télévision et à la radio dans plus de 61 pays. Lorsque la chaîne américaine HBO diffuse le concert, elle enregistre le meilleur taux d'écoute de toute son histoire. Au total, la première partie du Dangerous Tour aura généré 55 Millions de dollars. Mais comme l'avait annoncé Michael Jackson au début de sa tournée, cet argent ne sera pas pour lui, mais pour sa fondation Heal The World et les nombreux programmes humanitaires qu'elle entends développer. De retour aux Etats-Unis, après plusieurs mois d'absence, Michael organise ainsi des opérations sous la bannière d'Heal The World. Multipliant les dons aux associations, apportant de la publicité aux causes justes mais méconnues, il tient sa promesse et tente d'améliorer les conditions de vie de nombreuses personnes en grandes difficultés. Il sensibilise notamment les Américains à la cause des enfants d'Ex-Yougoslavie en affrétant un cargo pour transporter plusieurs millions de dollars de vivres et de produits pharmaceutiques à destination de Sarajevo.



Ne s'accordant que quelques semaines de répit, Michael Jackson repart ensuite aussi au Japon pour débuter la deuxième partie du Dangerous Tour. Huit concerts l'attendent à Tokyo, du 12 au 31 Décembre. Dans le célèbre dôme de la ville, près de 350 000 personnes verront le spectacle. Admirateurs du Roi de la Pop, les japonais s'arracheront les billets comme lors du Bad Tour. L'année 1993 commence ensuite avec un retour de Michael aux Etats-Unis où ses absences répétées commence à se faire sentir. L'album Dangerous montre la-bas des premiers signes de fatigues. Jam, le nouvel extrait, a beau présenter un clip endiablé avec le célèbre basketteur Michael Jordan en guest-Star, le classement n'est pas formidable, et le single n'atteint que péniblement la 26ème place du Hot 100. Près à revenir sur le devant de la scène, Michael Jackson décide donc avec ses managers un plan audacieux de relance de l'album. Lors des premiers mois de l'année 1993, il sera absolument partout, multipliant les apparitions et les shows :

Tout commence le 16 Janvier, lorsque Michael est récompensé par la célèbre association noire américaine NAACP, en tant qu'artiste de l'année. Sa vidéo Black Or White recevra également le trophée du meilleur clip vidéo.


Le 19 janvier 1993, Michael est ensuite la grande vedette du gala d'investiture du président américain Clinton. Il y interprète "Gone Too Soon" et "Heal The World" devant un public conquis et des télévisions qui en redemandent.


Le 25 Janvier, Michael se rend cette fois à la Cérémonie des American Music Award où il ouvrira le show avec une splendide interprétation de la chanson Dangerous. Accompagné d'une quinzaine de danseur, il exécute l'une de ses meilleures performances, et sera regardé par plus de 20 millions de téléspectateurs. Au cours de la soirée, il remportera également trois récompenses, dont l' "International Artist Award"


Peu après cette prestation époustouflante, il est officiellement annoncé que Michael Jackson sera l'attraction de la mi-temps de la finale du Superbowl, le grand tournois de football américain. La finale qui se déroule à Los Angeles, est l'événement sportif le plus regardé aux Etats-Unis. En acceptant de se donner en sepctacle, Michael sait qu'il sera regardé par plus de 133 millions de personnes. Préparant le show pendant de longs jours, il monte ainsi sur scène, en plein milieu du stade, le 31 Janvier. Il y interprétera Jam, Billie Jean, Black Or White et Heal The World. Les 100 000 spectateurs du stade Rosebowl sont concquis. Quant aux 700 000 dollards de cachet percus pour son apparition, Michael les reversera en totalité à la fondation Heal The World.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjmod.com
Unbreakable
Fondateur et Admin
Fondateur et Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 2677
Age : 29
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Album: Dangerous (Infos, critiques...)   Lun 17 Oct 2005 - 2:16

Bien que le show du SuperBowl ait demandé beaucoup de travail et de préparation, Michael Jackson a également consacré ce début d'année à l'élaboration d'un autre événement important : sa première interview télévisée depuis dix ans. Conscient de l'image trouble que le public a de lui, il a décidé de lever le voile du silence. C'est une première. Il répondra aux questions d'Oprah Winfrey, la journaliste vedette de la chaîne ABC. Toutes les questions seront permises, Michael s'y engage. Le lendemain de l'annonce officielle, un spot publicitaire commence à être diffusé régulièrement à l'antenne. Dans la presse écrite, un vaste forum s'organise. Les observateurs ont tôt fait d'établir la liste des questions les plus épineuses qui attendent la Star. A la tête de ce classement, bien sûr, le problème de la couleur de peau. L'interview d'Oprah Winfrey sera diffusée en direct, en mondovision, le 10 Février 1993. Michael a souhaité que l'émission soit tournée à Neverland. Tout à tour, les spectateurs découvriront son salon, son parc d'attraction et sa salle de cinéma. Fidèle à sa réputation de journaliste coriace, Oprah Winfrey ne reculera devant aucune question. Les rumeurs les plus extravagantes seront passées en revue. Michael Jackson riera de la plupart d'entre elles avant de les démentir. Il n'affirmera n'avoir jamais dormi dans un caisson à oxygène, ni avoir voulu acheter les ossements d'Elephant Man. Il s'expliquera aussi sur ses multiples opérations chirurgicales, et assurera que sa couleur de peau vient d'une maladie, le Vitiligo, qui blanchit la peau, attaquant les pigments naturels de cette dernière. Vers le fin de l'interview, Michael interprétera un sublime a capella de WHO IS IT qui scotchera le reste des téléspectateurs (extrait ici). Au final, l'interview sera un succès planétaire. L'audience et les répercutions attendues seront là. L'image incomprise du Roi de la Pop s'éclaircit. Michael est plus que satisfait.


Le grand retour américain de Michael Jackson se terminera le 24 Février 1993, lors de la cérémonie des Grammy Award. Lors de cette soirée, il sera en effet honoré par ses pairs, au titre de " légende ". Il recevra le Grammy Legend Award pour l'ensemble de sa carrière. Lors de cette remise, Michael fera notamment une longue allocation durant laquelle il parlera de son enfance, des joies et peines qui y sont attachés, et de l'importance de préserver l'innocence de la jeunesse. Il s'avouera convaincu que les nombreux problèmes auxquels le Monde est confronté aujourd'hui proviennent du fait que certains enfants n'ont pas eu d'enfance, qu'on leur a volé.


A la suite de toutes ses apparitions, l'album Dangerous qui stagnait à la 131ème position, regagne la 10éme place ! Le pari est gagné. Une telle remontée n'avait jamais été enregistrée auparavant. Un album qui quitte le classement des 100 premières ventes après plus d'un an d'exploitation, n'a théoriquement aucune chance de refaire surface. C'était sans compter sur Michael Jackson…

Courant 1993, les concerts, les singles, et les récompenses de part le Monde continueront de tomber (les Soul Train Award, les World Music Award,…). Michael Jackson est au sommet de sa gloire. Roi incontesté de la Pop, il est l'homme de tous les records. Depuis ses débuts avec les Jackson 5, il n'a cessé d'innover, de briller, jusqu'à devenir l'homme le plus populaire de la planète. Rien ne semble pourvoir l'arrêter. Rien jusqu'à cette date fatidique du 17 Août 1993. Date à laquelle sa carrière et sa Vie basculeront à tout jamais. Date que certains qualifieront depuis de " décapitation ". Ce jour là en effet, un jeune adolescent, du nom de Jordan Chandler, porte plainte contre Michael Jackson pour attouchements sexuels…

Avant même que les inspecteurs de la police criminelle ne présentent leur mandat de perquisition au personnel de Neverland, la presse à scandale de tous les pays est au courant de l'affaire. Des quatre coins du monde, la nouvelle va faire le tour des rédactions et des journaux télé. La présomption d'innocence ne fera pas long feu, et en seulement quelques heures, le lynchage médiatique battra son plein. L'opinion publique croulera sous les révélations sensationnelles de soi-disant témoins. De Tokyo à Londres, de Sydney à New-York, la presse sera sans pitié. Loin de cette effervescence malsaine, Michael Jackson essaye alors de continuer sa tournée, laissant à ses avocats le soin de régler l'incident. Mais bien vite l'affaire se révélera bien plus grave et compliquée qu'il n'avait pu le penser. Le Roi de la Pop ne se relèvera pas de ces allégations. Le 25 août 1993, Michael annule son second concert à Bangkok pour cause officielle de déshydratation. Elisabeth Taylor s'envole alors pour Singapour rejoindre son ami qui s'y est retranché. Jack Gordon, manager et mari de La Toya Jackson, déclare que les accusations faites contre Michael sont fausses. Mais les rumeurs sont lancées et ne s'arrêteront pas.



Le 30 août, Michael Jackson annule son concert prévu à Singapour. Il s'est évanouit quelques minutes avant d'entrer sur scène. Le 2 septembre, de nombreux artistes expriment leur soutien envers Michael Jackson au cours des MTV Video Music Awards. Le même jour, La Toya Jackson déclare que les médias sont assez durs avec Michael. Le 3 septembre, Michael et Liz arrivent à Taïwan, suivis de près par la clan Jackson. Tout le monde semble vouloir faire bloc. Mais Michael n'en peut plus. La presse ne le lâche pas. La tension monte. Il ne va pas pouvoir rester encore longtemps en Asie…

Michael Jackson quitte bientôt l'Asie pour l'Europe de l'est. Il persiste à vouloir continuer sa tournée. Le 15 Septembre, sous une pluie battante, 50 000 Russes assistent au premier grand concert Pop de leur histoire. Israël, la Turquie et les îles Canaries sont les prochaines destinations du Dangerous World Tour. Mais finalement, épuisé après un dernier concert à Tenerife, Michael décide de prendre une pause de quelques jours avant de partir pour l'Amérique du Sud. Ses promoteurs le poussent à continuer, ses conseillers lui affirment que poursuivre la tournée et le meilleur moyen de laisser de côté les allégations. Alors Michael y va. De Buenos Aires à Mexico City, de Sao Paulo à Santiago, plus d'un million de personnes assisteront au show. Malgré tout, la tournée est chaotique. Michael annule la plupart des concerts. Il n'ira ni au Pérou, ni au Vénézuela, pas plus qu'à Puerto Rico. La pression est devenue insoutenable, partout où il se rend, Michael est poursuivi par les photographes, conspué par les médias qui le jugent déjà coupable. Arrivé à Mexico, il enregistre donc un communiqué troublant dans lequel il indique qu'il met fin à sa tournée : " Au moment où je suis parti pour entreprendre cette tournée, j'ai été victime d'une tentative d'extorsion de fonds et, peu après, j'ai été accusé de choses horribles et scandaleuses. J'ai été humilié, gêné, blessé et j'ai beaucoup souffert. La pression à laquelle j'ai été soumise à la suite de ces fausses accusations m'a privé de l'incroyable énergie dont j'ai besoin pour chanter. "

Le 14 novembre, Pepsi rompt officiellement son contrat avec Michael Jackson. Coca Cola se réjouit et affiche une hausse de 20% de ses ventes.



Mais les ennuis ne vont pas s'arrêter là. Parti de l'Amérique du Sud, Michael Jackson, affaibli, se rend dans une clinique de Londres pour suivre une traitement de désintoxication qui durera plusieurs semaines. Il sera de retour aux Etats-Unis le 10 Décembre 1993. A peine arrivé sur le territoire américain, il sera pris en charge par la police afin de subir de nombreux interrogatoires. De retour à Neverland, Michael fait alors savoir qu'il apparaîtra à la télévision le 22 Décembre, en direct de son ranch et en mondovision, pour s'expliquer sur l'affaire. Son intervention qui durera quatre minutes sera retransmise dans le monde entier. Au bord des larmes, physiquement marqué par l'épreuve, Michael Jackson réagit enfin aux accusations portées contre lui : " Ces derniers temps, de nombreuses déclarations répugnantes ont été faites. On m'a accusé d'avoir eu une conduite indécente. Ces déclarations sont totalement fausses. Comme je l'ai dit depuis le début, je souhaite une fin rapide à cette horrible épreuve qu'on est en train de me faire subir […] Je suis particulièrement bouleversé par la manière dont cette affaire est traitée par les terribles médias. A chaque fois qu'ils en ont eu l'occasion, les médias ont disséqué et interprété les accusations dont je faisais l'objet pour arriver à leurs propres conclusions. Je vous demande tous d'attendre que la vérité soit révélée avant de me juger et de me condamner. Ne me traitez pas comme un criminel. Je suis innocent". Mais le communiqué ne changera rien. L'année 1994 commence avec la déposition officielle de Jordy Chandler...



Toutefois, à la surprise générale, l'affaire est subitement stoppée net. Dès fin Janvier en effet, Michael Jackson donne une grosse somme d'argent à la famille Chandler et la plainte est retirée. Cette nouvelle fait le tour du Monde. Elle est reprise par les médias comme une preuve de la culpabilité du chanteur. Mais se sont-il demandés qui sont donc ces parents prêts à vendre l'honneur et la santé psychologique de leur fils pour de l'argent ? Non…La question ne sera même pas soulevée…

En parallèle, et malgré le retrait de plainte, l'enquête policière continue son court. Le procureur de Santa Barbara ne semble pas prêt à laisser Jackson en paix. Mais aucune preuve évidente ne sera trouvée, et sans le témoignage de Jordy Chandler, seul élément exploitable en définitive, les poursuites s'arrêteront… Le 21 Septembre 1994, le département de Justice donnera donc une conférence de presse lors de laquelle le procureur général déclare qu'aucune preuve qui puisse faire douter de l'innocence de Michael Jackson n'a été trouvée.

L'affaire Chandler est terminée, et avec elle la période DANGEROUS. Cependant, malgré un succès phénoménal de l'album qui s'est vendu aujourd'hui à plus de 27 Millions d'exemplaires, l'image de Michael Jackson est salie à tout jamais. Il ne s'en relèvera pas… L'image indestructible du Roi conquérant n'est plus. Ses talents d'artiste, de danseur, de show-man et d'innovateur seront depuis complétement entâchés par cette affaire de pédophilie. La période Dangerous marquera pour toujours la fin d'un régne absolu, la fin d'un mythe incroyable et jalousé, que la perfidie aura finalement réussi à détruire...

Merci à Ludo_da...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjmod.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Album: Dangerous (Infos, critiques...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Album: Dangerous (Infos, critiques...)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dangerous: le "Sgt. Pepper" de Michael Jackson ?
» JUDAS PRIEST - Le prochain album... news, infos, suppositions, rumeurs etc...
» Xscape: l'album
» [Album Récap] Best Of de Tokio Hotel - 2010 (toutes les infos : tracklists, pochette, charts...)
» [vidéo] Des infos sur Le New Album ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Michael Jackson Master Of Dance :: Dangerous-
Sauter vers: